In’Bô : nom masculin, du patois vosgien signifiant
« le bois » ou « la forêt »

C’est l’histoire d’une rencontre, sur les bancs de l’école du bois à Épinal, de cinq ingénieurs unis autour de deux passions : le travail du bois et le sport outdoor.

L’équipe a posé ses valises dans l’atelier d’un petit village rural des Vosges durant l’été 2013. Leur volonté : produire en France, de façon artisanale et raisonnée. Leur atelier est un lieu de rencontre entre le savoir-faire manuel et la technologie : le ciseau à bois y côtoie la fraiseuse numérique.

In’Bô produit des lunettes en bois légères et confortables, mais aussi des planches de skate-Board et des vélos en bambou, aussi surprenants qu’efficaces.

Les matières utilisées

Ils apportent une grande importance à l’origine de la matière première. Ils utilisent des essences de bois locaux transformées dans la région, récoltent eux-mêmes les bambous. La fibre de lin a poussé et a été tissée en Normandie. Enfin, le cuir vient de la dernière tannerie vosgienne encore en activité.

Les montures se composent de neuf feuilles de bois apportant de la résistance et de la légèreté. Si vous aimez le bois naturel dans des tonalités très claires maillées de rose, sans hésiter, essayez une monture en platane. Si vous avez envie de jouer un peu plus sur les contrastes, le chêne sera votre ami ! Par torréfaction, il prendra des tons gris clair, brun foncé, ou encore noir charbon.

Lunettes de vue ou de soleil, elles sont proposées avec des branches en bois ou des branches en métal. Il ne reste plus qu’à faire votre choix.

La petite entreprise compte aujourd’hui 13 personnes qui portent en eux toujours la même philosophie de vie : « La création de notre propre environnement de travail, en accord avec nos valeurs. Notre atelier est un lieu de rencontre où l’activité manuelle reprend son droit et où le « Made In France » retrouve tout son sens.»

Vous pouvez les retrouver sur www.inbo.fr